Pourquoi faut-il éviter l’aluminium dans les anti-transpirants ?

L’agence de santé des médicaments ANSM recommande aux grandes marques de cosmétiques d’éviter une concentration de 0.6 % pur d’aluminium par produit et de ne pas les appliquer sur peau lésée ou rasée. Des enquêtes ont été faites, notamment par 60 millions de consommateurs, qui prouvent que la majorité des anti-transpirants ont des taux compris entre 3 et 6%. Il a été prouvé que l’aluminium est associé à de problèmes de santé tels que:

  • Cancer du sein •Maladie d’Alzheimer • Troubles osseux • Problèmes rénaux

Par contre si effectivement les anti-transpirants bloquent le flux, ils développent aussi les mauvaises bactéries et donc les odeurs voir notre article ici. C’est donc un cercle vicieux qui s’installe.

Si malgré cela vous ne voulez pas vous séparer de votre anti-transpirant, ne l’utilisez pas quotidiennement mais au maximum deux jours par semaine comme le recommande l’ANSM.

Et complétez les autres jours de la semaine par notre déodorant bio au magnésium qui supprime les odeurs efficacement et agit comme un régulateur sur le flux.